Les techniques et conseils d’impression

Les techniques d’impression varient selon les matières et les dimensions à imprimer. La sérigraphie sera employée pour les grandes quantités si la tampographie convient aux quantités plus petites.

La sérigraphie et la tampographie comme techniques d’impression Mons

La sérigraphie est une technique qui utilise le principe des pochoirs. Ceux-ci étaient, à l’origine, des écrans de soie. Ainsi, l’encre ne se déposera que sur les parties non protégées par le pochoir, avant d’être raclée. La sérigraphie peut être employée sur des supports en tout genre, pas obligatoirement plats, comme le bois, les bouteilles, les tee shirts, voire les ballons de baudruche. Cette technique d’impression Mons permet l’apposition d’une grande quantité d’encre, pour garantir une belle intensité de couleur, même s’il s’agit de supports foncés. Elle confère une excellente durée de tenue dans le temps. Comme inconvénient, elle n’imprime pas les détails trop fins. Elle est préconisée à des réalisations moyennes et de grandes quantités, ne dépassant pas les 6 couleurs.

La tampographie est utilisée sur le même système que les tampons. Il s’agit cette fois-ci d’user d’un tampon transfert, qui versera l’encre contenue dans le creux d’un cliché sur un objet. Elle est souvent utilisée pour des produits qui sont difficiles à imprimer, de par leur forme ou leur taille.

La flexographie, la sublimation, le tissage et la broderie

La flexographie fait appel à un procédé d’impression en relief, permettant d’utiliser des encres à séchage rapide ou par ultra violet. Cette technique est habituellement utilisée pour les emballages alimentaires.

La sublimation emploie des encres spécifiques pour être apposées sur des textiles en polyester et aux supports durs, auparavant traités d’un vernis industriel polyester. Via une imprimante spéciale, le logo est transféré sur un papier transfert spécifique. Ensuite, avec une presse à chaud, l’encre se gazéifie grâce à la pression et à la chaleur, pour pénétrer la maille du textile ou du vernis.

Le tissage et la broderie s’adressent exclusivement aux textiles. Par exemple, les chaussettes publicitaires sont tissées si les casquettes sont brodées. Comme vous l’avez toujours constaté, vous pouvez très bien sentir le relief de la broderie avec la continuité du fil, en prime.

Toutes ces techniques d’impression Mons sont à votre disposition pour assurer la production de vos objets et textiles publicitaires. Pour ce faire, vous devez vous rapprocher des professionnels en la matière, qui vous proposeront les prestations de qualité, à moindre coût.

Voir aussi l’impression par sublimation sur textile.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

*