Le nucléaire est-il une solution pour le climat ?

Le nucléaire fait-il partie d’une vraie solution pour le climat ? La filière électronucléaire permet-elle de lutter efficacement contre le dérèglement climatique ? Pour comprendre l’enjeu écologique du nucléaire dans la lutte contre le réchauffement climatique, découvrons comment l’industrie nucléaire pollue notre environnement.

Un rapport alarmant contre les dangers des déchets nucléaires sur l’environnement

Même si la filière électronucléaire lutte pour produire de l’électricité en développant des centrales nucléaires toujours plus performantes, plusieurs associations et O.N.G. militent activement pour décrédibiliser le nucléaire d’après vive-le-nucleaire-heureux.com. Ainsi, un rapport relatif à l’option nucléaire contre le changement climatique explique qu’au final le nucléaire n’est pas une solution, mais un frein pour la transition basse carbone.

Pour appuyer ses propos, le document détaille les risques indissociables du recours au nucléaire, la prolifération des déchets nucléaires, les accidents industriels en citant Three Miles Island, Tchernobyl ou Fukushima. L’accumulation des déchets radioactifs extrêmement toxiques fait également partie des problèmes majeurs des centrales nucléaires. L’étude effectuée par l’agence Wise-Paris se base essentiellement sur le fait que le nucléaire a une efficacité limitée sur la diminution des émissions de gaz à effet de serre.

D’après le rapport, l’industrie nucléaire a permis d’éviter le rejet annuel de 1,5 milliard de tonnes de CO2, cela représente près de 4 % des émissions mondiales annuelles. L’exploitation du nucléaire dans la production d’électricité n’a fait que retarder de quelques années la croissance des émissions de gaz à effet de serre. En aucun cas, les centrales nucléaires n’ont permis de stopper les émissions de CO2.

Les déchets nucléaires, un vrai fléau pour l’environnement

La radioactivité et les déchets nucléaires entraînent une accumulation de la pollution en enfouissant les détritus radioactifs sous terre. De plus, la filière nucléaire est polluante. Les mines d’uranium, le rejet des déchets nucléaires ainsi que les rejets radioactifs et chimiques des usines et des réacteurs des centrales sont autant de dangers pour l’environnement. Selon les recherches réalisées à proximité immédiates des centrales, on détecte 2 fois plus de leucémies infantiles dans ces zones à risques.

Stockage des déchets nucléaires : une prestation mal maîtrisée

Plus de 300 000 t de combustibles nucléaires usés sont déjà accumulées à travers le monde. Ces résidus radioactifs représentent un véritable risque pendant des centaines de milliers d’années. Les sites d’enfouissement profond des déchets nucléaires sont le WIPP aux États-Unis et Asse en Allemagne. Le souci est que ces sites qui enterrent les déchets radioactifs sont des échecs, car ils ont déjà contaminé l’environnement.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

*