Connaître le cycle de vie des punaises de lit

Posté le 18 Mar 2021
Par :
Comment: Off

Logées dans les vieux meubles de la maison, les punaises de lit sont des parasites qui envahissent les espaces et les coins de toute la maison. Sans intervention, ils deviennent un vrai fléau. En effet, ces insectes causent des démangeaisons sévères et de la dermatite sur les humains. Ainsi, pour mieux les combattre, il est nécessaire de connaître leur mode de vie. De cette façon, il vous sera plus facile de les exterminer.

L’étymologie et la famille des punaises de lit

Venant du latin putinasius qui veut dire « qui sent mauvais », les punaises de lit ou Cimex lectularius sont des insectes issus du sous-ordre des hétéroptères. Ces insectes possèdent ainsi un appareil buccal qui leur permet de piquer et de sucer, comme une seringue. Ils se caractérisent aussi de deux paires d’ailes et de longues antennes sectionnées en cinq parties. Leurs corps de cinq à sept millimètres est légèrement aplati. Cependant, leurs ailes postérieures des punaises de lit sont membraneuses. En ce qui concerne les ailes antérieures, elles sont légèrement cornées.

Qu’est-ce que les punaises de lit mangent ?

Comme leurs consœurs les punaises qui prennent de la sève végétale, les parasites hématophages des vertébrés ou punaises de lits prennent plaisir à dévorer le sang humain. Pour se nourrir, elle abrite des bactéries symbiotes qui sont nécessaires à la digestion du sang. En effet, ces dernières sont nécessaires à la synthétisation des nutriments à chaque repas sanguin : de ce fait, une punaise de lit nécessite dix à douze jours de digestion.

Comment la punaise de lit se reproduit-elle ?

Pour se reproduire, la punaise de lit mâle effectue son insémination en transperçant la cuticule de l’abdomen de la femelle pour y injecter son sperme. Cette zone appelée ectospermalège contient un mésospermalège. Ce dernier entraîne les spermatozoïdes jusqu’à la spermathèque : il assure donc la fécondation des ovules. Toutefois, il arrive que le mâle introduise des bactéries pathogènes dans l’organisme de la femelle. Cette action va tuer une partie de la population féminine des punaises de lit. Par contre, lorsque la femelle est fécondée avec succès, elle présente 5 à 15 œufs par ponte et peut donner vie à 500 œufs dans sa vie. Pour remplir ces conditions, il faut que la température ambiante soit comprise entre 14 et 27 ° C.

Les œufs de la punaise de lit

Les œufs atteignent 1 à 3 millimètres de longueur et nécessitent un repas sanguin pour la croissance des nymphes. Ces dernières doivent passer par cinq stades d’évolution pour devenir des punaises de lit matures. De plus, chaque stade qui dure 3 à 15 jours nécessite un repas sanguin. Il est à noter que lorsque les larves sont à jeun, elles sont transparentes. Ce sont, alors, des êtres très difficiles à repérer.

L’environnement idéal pour les punaises de lit

Comme indiqué précédemment, les œufs d’une punaise de lit nécessitent une température ambiante allant de 14 à 27 °C. Conséquemment, ces parasites choisissent des habitats assez tempérés comme les solives des maisons et les draps de lit. Les couvertures et les tapis sont également des surfaces fréquentées par ces insectes hématophages. Pour en trouver le nid, il est recommandé de vérifier le lit, les cordons de matelas, les meubles du lit, et les conduites d’aération. Par ailleurs, il est possible de les détecter à partir de taches noires : ce sont des excréments laissés par ces insectes. D’autres signes inévitables sont les taches de sang sur les draps et les petites carapaces (les punaises muent périodiquement). Enfin, il est à noter que ces parasites sont visibles à l’œil nu.

Comment traiter les punaises de lit ?

Il existe deux méthodes efficaces pour éradiquer les punaises de lit : la première consiste à utiliser du vinaigre blanc et la seconde nécessite l’intervention des professionnels ou la désinsectisation. En ce qui concerne la première solution, il suffit de prendre du vinaigre blanc dilué de moitié avec de l’eau. Ensuite, il faut pulvériser avec un vaporisateur sur les surfaces et zones à risque. Il est recommandé de renouveler cette technique deux fois au bout de trois semaines. Pour la deuxième solution, vous pouvez vous adresser à une agence de désinsectisation, comme BUGATOR. Elle propose des services et des produits adaptés aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises. Il est à savoir que recommencer ces opérations est impératif, car les punaises de lit peuvent survivre un à deux ans sans se nourrir de sang.

Les punaises de lit sont-elles des vecteurs de maladie ?

A priori, les punaises de lit ne sont pas des insectes vecteurs de maladies graves. Elles provoquent des démangeaisons et de la dermatite, toutefois ces derniers peuvent être traités aisément. Par ailleurs, les punaises de lit ne sont pas associées à la propreté : ce sont des parasites qui ne demandent qu’un climat tempéré et du sang pour survivre. Conséquemment, faire un grand ménage ne suffit pas à les exterminer.

 

A propos de l'auteur