Apple : La vente d’iPhone est en déclin

Posté le 05 Mar 2016
Par :
Comment: Off

Les résultats au cours des premiers trimestres 2016 s’annoncent mal pour la firme de Cupertino qui voit son chiffre d’affaires enregistrer une baisse de 13 % en termes de ventes globales de Smartphones. Sur cette même échelle de période, la marge de bénéfice net de la marque à la pomme accuse par ailleurs une chute de plus de 20 % et peine à atteindre les 10 milliards de dollars. Au regard des performances habituelles de ce mastodonte des high-tech, ces résultats financiers sont assez décevants. La raison principale de cette baisse serait liée au ralentissement de l’économie chinoise, le second plus important marché d’Apple.

L’âge d’or de l’iPhone arriverait-il déjà à son terme ?

Telle est la question que la plupart se posent concernant ce produit phare et à la fois stratégique ayant propulsé Apple au plus haut des rangs depuis le lancement du tout premier modèle en 2007. La marque a tout de même réussi à écouler plus de 50 millions de Smartphones depuis janvier 2016. La régression de vente de téléphones mobiles associée à la baisse de celle de l’iPad qui pour sa part enregistre une décroissance annuelle de l’ordre de près de 20 % place cette entreprise californienne dans une situation urgente lui contraignant à adopter une bonne stratégie de diversification.

Le marché du smartWatch et des services online ouvre de belles perspectives pour Apple

Avec le lancement d’Apple Watch, le groupe réussit en quelques années à asseoir sa position sur le marché des montres connectées. Tim Cook, le nouveau directeur général de la Firme de Cupertino affirmait que les ventes avaient largement dépassé les résultats escomptés qui affichaient de meilleures performances comparées au lancement du tout premier iPhone en 2007. Grâce au développement de nombreux services Apple Play et Apple Music, la firme continue à maintenir une croissance de 20 % durant le premier trimestre 2016. Pour l’instant, ce marché ne représente toutefois qu’une infime partie de son chiffre d’affaires dont le total est estimé à 6 milliards de dollars.

Un investisseur contraint de vendre ses actions Apple

Lors d’une interview sur la chaîne télévisée CNBC le jeudi 28 avril, Carl Icahn détenteur de près de 45 millions d’actions Apple déclare officiellement avoir vendu toutes ses actions, et pour cause : « le ralentissement de l’économie chinoise jette une ombre sur les perspectives d’Apple » selon lui. L’investisseur préserve cependant sa ferme attention de racheter les actions d’Apple dès que la situation se redresse en Chine.

A propos de l'auteur